Vous avez choisi de vous déconnecter de Guadadvent



Confirmer | Annuler

Identifiez-vous en utilisant ce formulaire


Se connecter avec son compte Facebook
Pas encore inscrit? Cliquez ici
Mot de passe ou pseudo oublié, cliquez ici

  • Nous sommes le Mardi 31 Mars 2015 01 01 01
  • Accueil
  • Contacts
  • Créer un compte
  • Se connecter
Titre: Fidélité de Dieu
Habacuc 3:19
L'√Čternel, le Seigneur, est ma force; Il rend mes pieds semblables √† ceux des biches, Et il me fait marcher sur mes lieux √©lev√©s. Au chefs des chantres. Avec instruments √† cordes. (LSG)
Lire la suite | partager
Hymnes et louanges
Cantiques en l'honneur de notre Dieu


Hymnes et louanges cantiques tirés du recueil de chants des Eglises Adventistes du Septième jour Hymne et Louange
Ces chants sont à la gloire de notre Dieu.


Cliquez sur pour écouter le cantique.


Glossaire:
A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  
Choisissez une catégorie:




Numéro du cantique:   Recherche

Cantique n 452 - Pourquoi reprendre - Recueil de chants Eglise Adventiste, SDA, Adventist - Hymnes et Louanges Cantiques en l'honneur de notre Dieu  

H452 - Pourquoi reprendre
        (Chants divers: Deuil)

1
Pourquoi reprendre,
√Ē P√®re tendre!
Les biens dont m'as couronné?
Ce qu'en offrandes
Tu redemandes,
Pourquoi donc l'avais-Tu donné,
Parle, Seigneur, (bis)
Tes oeurves sont si grandes,
Et mon regard est si borné!

2
Ta voix s'élève,
Et, comme un glaive,
Elle pénètre dans mon coeur;
Et ma propre √Ęme
Parle et proclame
Le vrai secret de ta rigueur.
C'est moi, Seigneur, (bis)
Que ton Amour réclame,
Quand Tu me reprends mon bonheur.

3
Toujour la même,
Que Ta main sème
Ou cueille ce qu'Elle à planté,
Qu'Elle enrichisse,
Qu'Elle apprauvrisse,
C'est la Main de la charité,
Me réveillant, (bis)
D'un coup de Ta justice.
Quand je m'endors sur Ta bonté.

4
Le Saint modèle
De tout fidèle,
Jésus, est; il faut mourir.
Mourir, c'est na√ģtre,
D'un nouvel être
C'est jour à jour se revêtir.
Heureuse mort, (bis)
Qui m'unit √† mon Ma√ģtre,
Mort du mal! je Te veux subir.

5
À la prudence,
À la science
Qui n'a pas sa racine en Toi,
À toute vie
Qui renie,
Je veux mourir, √ī Divin Roi!
Et ressor (bis)
De ma Sainte agonie
Vivant et jeune par la foi.

6
Oh! pour me rendre
Fidèle et tendre,
Mon Père, ne m'épargnne pas :
Que, sous ta flamme,
Un or sans bl√Ęme
Se démêle d'un vil amas;
Sous ton ciseau, (bis)
Divin Sculpteur de l'√Ęme,
Que mon bonheur vole en éclats!

7
Tu peux reprendre,
√Ē P√®re tendre!
Les biens dont m'as couronné.
Ce qu'en offrandes
Tu redemandes,
Je sais pourqoi Tu l'as donné;
Et le secret (bis)
De Tes oeuvres si grandes
S'explique à mon esprit borné.
         

Webmaster et administrateur David Bergina pour www.davidbergina.com
Copyright¬© Mai 2005, F√©vrier 2013. Tous droits réservés
Powered by berginet.net

Connectez-vous
pour avoir accès à cette zone


connexion | fermer

Attention,
vous ne pouvez pas ouvrir plus de 5 fenètres de profil à la fois