Img Img Img
Méditations disponibles, mois de: Juillet

> 1 - Jésus, un exemple de relations sociales
> 2 - Aimez vos semblables comme le Christ les a aimés
> 3 - Aimez vos ennemis comme vos amis
> 4 - Rendez-vous sympathiques à tous
> 5 - Qu'elles sont agréables, les paroles dites à propos!
> 6 - La vraie politesse
> 7 - La courtoisie chrétienne
> 8 - La prévenance
> 9 - L'hospitalité
> 10 - La joie
> 11 - Paroles aimables
> 12 - Les enfants aiment la compagnie de leur mère
> 13 - Que le coeur du père se tourne vers ses enfants
> 14 - Vivez dans une douce intimité
> 15 - Soyez unis par des liens d'amour
> 16 - Que votre foyer soit une source de bénédictions
> 17 - Que votre foyer soit un refuge pour les jeunes
> 18 - Nos hôtes et le culte de famille
> 19 - Comment susciter des amitiés
> 20 - La justice enrichit la vie
> 21 - Prenez du repos à la campagne
> 22 - Visitons-nous mutuellement
> 23 - Jésus et ses amis de Béthanie
> 24 - Paul et Timothée
> 25 - Jonathan et David
> 26 - Les loisirs délassent et revigorent
> 27 - Nul ne vit pour lui-même
> 28 - Dieu nous accorde ses bénédictions
> 29 - Marchez dans la voie des gens de bien
> 30 - Ne suivez pas la voie des pécheurs
> 31 - Recherchez ceux qui aiment Dieu
Méditation quotidienne: Avec Dieu chaque jour - Site Adventiste Guadadvent
Méditation du 23 Juillet : "Avec Dieu chaque jour (EGW)"


Jésus et ses amis de Béthanie

Or, Jésus aimait Marthe, et sa soeur, et Lazare. Jean 11 :5

Il aimait à se rendre chez Lazare, Marie et Marthe, car dans l'atmosphère de foi et d'amour régnant dans ce foyer, son esprit trouvait du repos (65). ;  Lazare, de Béthanie, était parmi les plus fermes disciples du Christ. Sa foi en Christ avait été forte dès sa première rencontre avec lui; il l'aimait profondément, et il en était beaucoup aimé en retour. C'est en faveur de Lazare que le Christ accomplit le plus grand de ses miracles. Le Sauveur faisait du bien à tous ceux qui cherchaient du secours auprès de lui; il aime la famille humaine tout entière; néanmoins il est attaché à quelques-uns par des liens plus particulièrement tendres. Un puissant lien d'affection l'unissait à la famille de Béthanie, et c'est pour l'un des membres de cette famille que fut accomplie son oeuvre la plus admirable. ;   ;  Le Sauveur ne possédait pas de demeure; il recevait l'hospitalité de ses amis et de ses disciples; souvent, se sentant fatigué, éprouvant le besoin d'une compagnie humaine, il avait été heureux de se réfugier dans la maison paisible de Lazare, loin des soupçons et de l'envie des pharisiens irrités. Il y trouvait un accueil cordial, une amitié pure et simple; il pouvait y parler en toute simplicité, avec une liberté parfaite, sachant que ses paroles seraient comprises et gardées comme un trésor. ;   ;  Notre Sauveur aimait trouver un foyer paisible et des auditeurs attentifs. ;  Il avait un ardent besoin de tendresse, de courtoisie et d'affection. Ceux qui recevaient les enseignements célestes qu'il était toujours prêt à donner en retiraient de grandes bénédictions. [...] Instruire les foules était une tâche pénible. ;  Mais, dans le foyer de Béthanie, Jésus se reposait des conflits épuisants de sa vie publique. Là, il expliquait à un auditoire bien disposé les desseins miséricordieux de la Providence. Dans ces réunions privées, il révélait à ses auditeurs ce qu'il ne pouvait pas faire comprendre aux foules. Il n'avait pas besoin, pour parler à ses amis, de recourir à des paraboles (66) . ;   ;   ;  65. The Desire of Ages, 326 ;  66. The Desire of Ages, 524, 525

Les méditations groupées dans ce volume consistent en un texte biblique pour chaque jour, accompagné d’extraits appropriés des écrits de Madame Ellen Gould White qui, pendant soixante-dix ans, s’occupa des besoins spirituels de ceux qui l’entouraient.