Img Img Img
Méditations disponibles, mois de: Juillet

> 1 - Jésus, un exemple de relations sociales
> 2 - Aimez vos semblables comme le Christ les a aimés
> 3 - Aimez vos ennemis comme vos amis
> 4 - Rendez-vous sympathiques à tous
> 5 - Qu'elles sont agréables, les paroles dites à propos!
> 6 - La vraie politesse
> 7 - La courtoisie chrétienne
> 8 - La prévenance
> 9 - L'hospitalité
> 10 - La joie
> 11 - Paroles aimables
> 12 - Les enfants aiment la compagnie de leur mère
> 13 - Que le coeur du père se tourne vers ses enfants
> 14 - Vivez dans une douce intimité
> 15 - Soyez unis par des liens d'amour
> 16 - Que votre foyer soit une source de bénédictions
> 17 - Que votre foyer soit un refuge pour les jeunes
> 18 - Nos hôtes et le culte de famille
> 19 - Comment susciter des amitiés
> 20 - La justice enrichit la vie
> 21 - Prenez du repos à la campagne
> 22 - Visitons-nous mutuellement
> 23 - Jésus et ses amis de Béthanie
> 24 - Paul et Timothée
> 25 - Jonathan et David
> 26 - Les loisirs délassent et revigorent
> 27 - Nul ne vit pour lui-même
> 28 - Dieu nous accorde ses bénédictions
> 29 - Marchez dans la voie des gens de bien
> 30 - Ne suivez pas la voie des pécheurs
> 31 - Recherchez ceux qui aiment Dieu
Méditation quotidienne: Avec Dieu chaque jour - Site Adventiste Guadadvent
Méditation du 7 Juillet : "Avec Dieu chaque jour (EGW)"


La courtoisie chrétienne

Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimezvous les uns les autres. (Jean 13:34)

La valeur de la politesse est trop peu appréciée. ;  Plusieurs, qui sont naturellement bons, ne la ;  manifestent pas dans leurs manières. Chez ;  beaucoup de ceux qui commandent le respect par ;  leur sincérité et leur probité, l'amabilité fait ;  malheureusement défaut. Cette lacune compromet ;  leur bonheur et diminue la valeur de leur service ;  pour autrui. Maintes expériences les plus douces et ;  les plus utiles de la vie sont trop souvent sacrifiées ;  sottement par celui qui manque de politesse. ;  La Bible nous rapporte des exemples ;  remarquables de politesse. Abraham était un ;  homme de Dieu. Dans tous les endroits où il ;  dressait sa tente, il édifiait aussi un autel sur lequel ;  il offrait des sacrifices, et il invitait Dieu à ;  demeurer avec lui. Abraham était courtois. Sa vie n'était pas entachée par l'égoïsme, ce défaut ;  abhorré de Dieu. Remarquez comment Abraham se ;  conduisit envers Lot lorsqu'il se sépara de lui. Bien ;  que Lot, son neveu, fût beaucoup plus jeune que ;  lui, Abraham, à qui revenait en premier lieu le droit ;  de choisir la région du pays qu'il voulait posséder, ;  eut la délicatesse de renoncer à ce droit en faveur ;  de Lot. Remarquez avec quelle déférence le ;  patriarche reçut les trois voyageurs, au moment le ;  plus chaud de la journée, et comment il s'empressa ;  de pourvoir à leurs besoins. Remarquez comment il ;  s'adressa aux fils de Heth lorsqu'il leur demanda ;  de lui vendre une possession sépulcrale pour y ;  enterrer Sara. Son affliction ne lui fit pas oublier ;  les règles de la politesse. Bien qu'il fût un prince ;  de Dieu, il s'inclina devant eux. Abraham savait en ;  quoi consiste la véritable politesse, et comment un ;  homme doit se conduire envers son prochain. ;  Nous devrions toujours nous oublier nousmêmes, ;  [...] cherchant des occasions d'encourager ;  les autres, d'alléger leurs chagrins et leurs fardeaux ;  par des actes de bonté et d'amour. Ces délicates ;  attentions, se manifestant d'abord dans nos foyers et s'étendant à notre voisinage, rendront notre vie ;  heureuse.

Les méditations groupées dans ce volume consistent en un texte biblique pour chaque jour, accompagné d’extraits appropriés des écrits de Madame Ellen Gould White qui, pendant soixante-dix ans, s’occupa des besoins spirituels de ceux qui l’entouraient.